Ils font le Livre Vivant

livrevivantLe Livre Vivant est donc une forme d’écriture, de fabrication, d’édition, de lecture… mais pas que ! Chacun est en mesure de participer au projet à la hauteur de son envie et de ses moyens.
Illustration et remerciements chaleureux aux « bénévoles » ci-dessous, avec une pensée pour celles et ceux que j’aurais oublié :

  • Bertrand et l’équipe de la SMAC07J’ai rencontré Bertrand avec mon frère début 2018 pour lui présenter notre projet Musical. Je lui ai pour cela parlé de l’ensemble du Projet 58 et j’ai été surpris de sa demande à l’été de lui faire une proposition pour développer une démarche territoriale à travers la création d’un « groupe de partage sur l’amour »…  Le début d’une aventure humaine inclassable et féconde autour de l’amour avec des rencontres de bénévoles, d’élus, de fonctionnaires, d’habitants, d’enfants, d’artistes… Et de belles surprises : la naissance des boîtes aux lettres d’amour et des cartes postales associées, des interventions dans les écoles pour parler d’amour avec les enfants, des ateliers d’écritures extraordinaires… Un projet aussi improbable que surprenant, simple que riche !
    Merci Bertrand, l’équipe de la SMAC07 et toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible :-))
  • Julia, Anne, Gaëlle et les autres…Julia est une amie qui exerce le plus beau métier du monde : masseuse. Elle emmène avec sa belle énergie quelques exemplaires du livre vivant lorsqu’elle monte à Paris et sème comme ça des voyages de lecture dans le vent… Anne tient un lieu de rencontre rural en Ardèche, la Messicole, à Montpezat-sous-Bauzon. Elle m’a accueilli dans ce lieu pour une rencontre et a toujours quelques livres dans sa bibliothèque pour les proposer en résonance avec les voyageurs qui font étape là. Peut-être nous y retournerons pour chanter cette fois-ci… Gaëlle est d’abord une lectrice qui a été touchée par le livre. Rédactrice d’une rubrique dans un magazine, elle a intégré le Livre Vivant dans ses colonnes pour le faire connaître. Et il y a tous les autres. Ces lecteurs qui ont été touchés par le livre et en achètent plusieurs exemplaires pour les faire voyager… Autant de personnes qui, grâce à leur partage, font vivre le livre vivant.
    Merci Julia, Anne, Gaëlle et vous toutes et tous 🙂
  • Céline, Samuel, Silja et le Réseau Santé Mentale Sud-ArdècheCoordinatrice du Réseau Santé Mentale Sud Ardèche, Céline a eu vent de mon travail et m’a d’abord fait intervenir pour une « rencontre-conférence » en ouverture de la première Semaine d’Information sur la Santé Mentale en avril 2018 à la médiathèque d’Aubenas. Puis, avec son équipe, ils m’ont proposé d’intégrer le groupe-projet 2019 auprès de la photographe pour accompagner son travail par l’écriture. Un safari écrit qui a été passionnant et a abouti à une nouvelle expo en Avril 2019 dans le cadre du festival Musique et Handicap coordonné par Samuel… Une collaboration qui s’était aussi enrichie d’une autre intervention à la Maison d’Accueil Spécialisé de Valgorge à l’automne 2018 à l’initiative de Silja, psychologue du Réseau…
    A vous toutes et vous tous, je vous remercie pour votre confiance et de ces moments de partage…
  • Catherine

Responsable de la médiathèque de Privas, Catherine a non seulement osé intégrer le Livre Vivant dans ses rayons, mais aussi au cœur de la programmation du Moi(s) en folie, une expérimentation de partage autour de la folie ! Un moment qui restera dans mon cœur. Merci Catherine 🙂

  • Jean-Marc

    Une rencontre comme je les aime. Une intuition, devant un immeuble, à Annecy ou je suis de passage pour raison personnelle, et un éclair : se trouvent là les bureaux de l’entreprise qui organise la première édition d’un salon Bien-être à Annecy dans lequel le Livre Vivant aurait toute sa place ! Un coup de fil suivi d’une entrevue à l’improviste et… un espace artistique unique 6 mois plus tard ! Partagé pour le plus grand plaisir avec Nadine HEURTEBISE, Sylvie CURIOZ et Juliette ANNE. Un acte aussi simple que révolutionnaire possible grâce à l’ouverture, la confiance et l’audace de Jean-Marc. Merci Jean-Marc 🙂

  • Daniel

    Daniel travaille au lien social dans le milieu du travail mais aussi en dehors à travers l’organisation bénévole du salon Bien-être sur la commune d’Artémare… Une belle rencontre sur le salon Primevère prolongée dans l’Ain… Merci Daniel et tous ceux qui ont rendu cet évènement possible 🙂

  • Patricia, Ignace…

    … et toutes les personnes qui ont permis ma participation à Primevère 2016 ! Un grand moment et, peut-être, un tournant dans La fin du rêve avec de nouvelles graines semées et la prise de conscience que cette expérience en partage a encore de nombreuses aventures à vivre… Et un grand merci évidemment à toutes les personnes qui ont partagé un moment avec moi dans ce cocon alter-écologique… Merci Patricia, Ignace et tous les chercheurs d’ailleurs… 🙂

  • Pascale

    Journaliste à Rebelle Santé qui a sorti en décembre 2015 le premier vrai article sur la fin du rêve… et intéressé plusieurs de ses lecteurs à ce récit pas comme les autres.
    D’autres brèves ont suivi dans des journaux alternatifs ou locaux… Un encouragement…
    Merci Pascale et merci à tous ces journalistes qui ont su faire un pas de côté, même un pas de fourmi 🙂

  • Marie-Laure, Guillemette, Rémi, Nadia, Catherine, Rachel…

    Marie-Laure, la responsable de la médiathèque d’Aubenas, sera la première a faire confiance au livre et à franchir le pas du Droit de prêt pour intégrer le Livre Vivant dans ses rayons, rapidement suivie par la médiathèque de Chevreuse… Aux dernières nouvelles, le livre y avait rencontré plusieurs lecteurs… Une première qui servira d’étalon à l’opération 100 bibliothèques vivantes, opération qui sera arrêtée au bout de 6 mois faute de débouché.
    Malgré les difficultés conjoncturelles et la résistance au changement rencontrées sur ce terrain, les bibliothèques de Vallon Pont d’Arc, de La Rochelle, de Privas et de Vals-les-Bains suivront l’exemple… Merci Marie-Laure, Guillemette, Rémi, Nadia, Catherine, Rachel qui avez osé aller au-delà des « procédures » pour participer à une autre façon de lire 🙂

  • Marion, Clément, Sébastien, Benoît, Claire

    Nous ne sommes pas de la même famille, nous ne nous connaissions parfois pas voire nous ne nous sommes jamais rencontrés ! mais ils m’ont spontanément proposé d’acheter plusieurs ouvrages pour les diffuser dans vos réseaux… ce qui permet d’alimenter d’autant de petits ruisseaux le fleuve partage ! Merci Marion, Clément, Sébastien, Benoît, Claire 🙂

  • Romain

    Journaliste dans une radio associative, il restera comme le premier journaliste a s’être intéressé au projet et avoir relayé l’information auprès du grand public. C’était le 5 mai 2015, quatre mois après la sortie du livre. Une première qui constituera un passage symbolique et une vraie source de motivation ! Puis il m’a aiguillé vers un site qui permet de contacter toutes les radios associatives de la région Rhône-Alpes… Merci Romain 🙂

  • Jacqueline

    En entendant parler du livre, là où beaucoup bottent en touche, elle a eu l’envie de m’accueillir chez elle pour une soirée culturelle chez l’habitant auprès de ses amis et connaissances… Un honneur et un plaisir que cette nouvelle aventure… qui n’aura finalement pas lieu pour des raisons logistiques. Merci Jacqueline 🙂

  • Patrick et Véro, Eric, Bouchera, Marlène, Karim, Sylvie, Dominique… et leurs équipes !

    Gérants de magasins Biocoop et sensibles au projet de Livre Vivant, ils et elles permettent en m’invitant dans leur magasin pour une journée de présentation de faire connaître et de diffuser le récit… Une expérience d’autant plus agréable que l’accueil des équipes est toujours très convivial avec de belles rencontres ! Et puis parfois, les graines semées lors de cette journée donnent de jolis arbres comme lorsque le livre est proposé en prêt responsable… Merci les patr’on s’engage et leurs sala’riez 🙂

  • Joëlle

    Coach indépendante, elle a lu le manuscrit et proposé de participer au projet. Je l’ai contacté et lui ai proposé d’organiser une Rencontre pro ; elle a accepté et contacté son réseau pour organiser l’évènement ce qui a permis de tester le format de Rencontre Pro (qui ne sera pas déployé;-). Merci Joëlle 🙂

  • François-Marie

    Créateur et Président de la jeune et ambitieuse association culturelle La VINA à Grenoble, il m’a fait confiance et a organisé deux soirées sur la thématiques de la souffrance au travail. Il m’a spontanément proposé de prendre 5 livres en dépôt-vente. Merci François-Marie 🙂

  • Charlotte, Cécile et tous les bénévoles des Rencontres de l’écologie à Die

    Elles ont pris sous leur aile le livre et consenti, avec joie, des efforts en plus de leur travail pour accueillir, comprendre, mettre en valeur et expliquer le principe du Livre Vivant dans la bibliothèque éphémère de l’évènement. Résultat : meilleure vente avec 23 ouvrages écoulés en une semaine ! Mention spéciale aussi pour Cécile et Vanille qui nous ont hébergé ; une bien belle rencontre ! Merci les filles 🙂

  • Michèle

    En plus d’être la talentueuse relectrice du livre, mission qui lui a permis de proposer plusieurs améliorations notables, Michèle est à l’origine de ma participation aux Rencontres de l’écologie à Die où elle a participé avec brio et bienveillance à mes deux premières Rencontres : la lecture-partage et l’atelier sensoriel. Puis elle a écoulé une dizaine d’ouvrages dans ses réseaux de région parisienne, dont une bibliothèque municipale, et vient de repasser commande ! Michèle, tu es un ange 🙂

  • Jacques (et Jean-Robert)

    Nous avons été mis en contact pour la préparation des Rencontres. J’ai proposé la projection du film La mise à mort du travail de Jean-Robert VIALLET pour compléter les deux Rencontres qu’il était prévu que j’anime. Il s’est trouvé que le réalisateur était un de ses lointains cousins ! Jacques a pris contact avec lui et le lauréat du prix Albert LONDRES a autorisé la projection gratuite de son film pour les Rencontres, puis, dans le cadre de mes rencontres lorsqu’elles se font dans un cadre non lucratif. Jacques apporte ponctuellement des coups de pouce appréciés : co-lecture-partage, adresse… Merci Jacques ; merci Jean-Robert 🙂

  • Francine

    Rencontrée elle aussi à Die pendant les Rencontres ! Elle achète le livre puis m’en demande 9 par mail qu’elle diffuse dans ses réseaux en Seine-et-Marne. Elle présente le projet aux autres membres de l’association Tout Simplement qui m’invitent à leur journée pour une Rencontre autour du Livre Vivant. Francine nous accueille et nous héberge. Merci Francine 🙂

  • Jean-Marc

    Lecteur grenoblois et participant aux Rencontres de l’écologie à Die en Janvier, il contacte l’un de ses amis qui préside une association culturelle –La VINA– lui prête le livre et propose d’organiser une conférence qui verra le jour sous la forme de deux soirées en Mai 2015. Merci Jean-Marc 🙂

  • Noor

    Photographe indépendante, elle a couvert les Rencontres de l’écologie à Die et m’a offert ses photos pour illustrer le site internet ! Merci Noor 🙂

  • Françoise

    Éditrice en Ardèche, elle m’a donné plusieurs conseils et orienté vers une graphiste locale, Aline, qui prendra finalement en charge, avec brio, la PAO du livre. Merci Françoise 🙂

  • Pierre-Julien

    Artisan de ce site internet sur-mesure, de la dentelle numérique, mais aussi à l’affût de tuyaux, de sites, de réseaux… et hébergeur (physique) lyonnais à l’occasion, tu m’aides chaque jour dans la découverte de ce nouveau chemin d’écriture, de création et de partage… Merci PJ 🙂